Qui peut prétendre fêter noël comme eux?

IMG-20141224-WA0002C’est noël. Mieux : dans la capitale Bujumbura, au Burundi, c’est le moment de franchir certaines limites : s’offrir le meilleur des vins même si ce n’est pas évident pour le minerval des enfants au mois de janvier. On s’en fiche. C’est noël. Il faut faire comme les autres. Le qu’en dira-t-on à l’africaine. Il faut aller rendre visite le voisin, même pour le moins sociable. Et surtout, une pratique finalement universalisée et médiatisée, il faut organiser un Noël pour les enfants : boire, manger, jouer pour enfin chanter et danser. Sauf qu’au village, je n’ai jamais vu cela.

Pourquoi ?

Pour eux, les fils du village, noël, c’est chaque jour ou jamais. Eux qui ignorent tout sur le père noël et sa magnanimité d’offrir les cadeaux partout. Mais qu’importe ? Ils n’ont pas les bonbons et les gâteaux à déguster, pourtant à chaque minute qui passe, ils partagent tout, même rien : la misère, la joie qu’offrent ces patates douces parfois cachées dans ces culottes aux yeux grandement ouverts par derrière laissant respirer allègrement les fesses. Sont-elles de leurs champs culturaux ou pas ? Cuites ou crues ? Ce n’est pas leur problème. Ils préfèrent d’ailleurs les grillées. Ce sont celles-là, vous diront-ils, qui revigorent le plus, pour affronter le quotidien du village : escalader les collines à la recherche de l‘eau potable après les cours, les « d à d » (devoirs à domicile) restant une affaire des citadins, jouer au foot même sans ces indispensables grolles édentées, parfois faire la cuisine,…

Chez eux, au village, le noël c’est chaque jour. Et personne ne peut prétendre le fêter comme eux. Normal ! Ce sont des anges.

The following two tabs change content below.
gilbertbukeyeneza
Armel-Gilbert Bukeyeneza, Burundais, né en 1987, journaliste de profession et économiste de formation. Cadet d’une famille de quatre enfants. Mordu du sport, je porte un grand intérêt aux sujets qui interpellent la jeunesse (éducation, culture,…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *